Prendre rendez-vous en ligneDoctolib JESSICA And ME : Chorégraphié et interprété par CRISTIANA MORGANTI À la 17e Biennale de la danse de Lyon , 25 septembre 2016, Théâtre de la Croix Rousse - DANSE ET PSYCHANALYSE/MARC ANTOINE BOURDEU
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DANSE ET PSYCHANALYSE/MARC ANTOINE BOURDEU

DANSE ET PSYCHANALYSE/MARC ANTOINE BOURDEU

UN PSYCHANALYSTE ENGAGÉ ENTRE ART ET PSYCHANALYSE. CABINET : MONTPARNASSE PARIS PRENDRE RDV : 01 45 44 29 49


JESSICA And ME : Chorégraphié et interprété par CRISTIANA MORGANTI À la 17e Biennale de la danse de Lyon , 25 septembre 2016, Théâtre de la Croix Rousse

Publié par MARC ANTOINE BOURDEU sur 7 Novembre 2016, 15:25pm

Cristiana Morganti in Jessica and Me – foto: Claudia Kempf

Cristiana Morganti in Jessica and Me – foto: Claudia Kempf

Cristiana Morgenti est une danseuse. Elle a longtemps travaillé avec le Tanztheater De Wuppertal, la troupe de Pina Bausch comme danseuse. Aujourd’hui elle a décidé de voler de ses propres ailes en tant que danseuse et chorégraphe.

Jessica And Me est son premier spectacle en « solo ». C’est un spectacle en lumières, en mouvements et en paroles. Au travers d’un magnétophone la danseuse se pose des questions sur sa carrière, sur son expérience avec Pina. Cela se fait sur le mode de l’interview avec parfois une journaliste qui ne comprend pas ou n’attend pas les réponses…Un mode de malentendu.

Souvent la danseuse reprend la parole en dansant.

La pièce nous intéresse psychanalytiquement parlant à plusieurs chefs. Tout d’abord elle vient interroger la question du deuil. Le deuil de Pina Bausch et le deuil de danseuse permanente de la troupe du Tanztheater de Wuppertal. La question de la solitude après un deuil, Cristiana danse seule…La question de la transition et du désir après un deuil « et maintenant je fais quoi moi sans toi ? »….

Elle nous intéresse encore parce que sans le dire elle nous ramène à l’enfance, à l’enfance de la danseuse mais bien sur à la notre aussi et à nos désirs d’enfant qui ont été ou pas entendus par les parents….mal entendus.

Enfin Cristiana interroge également dans cette pièce le féminin et le vieillissement, on pourrait dire très rapidement le manque et la vulnérabilité.

Le spectacle se termine par une discussion et un échange avec le public, je ne sais pas si c’est le cas à chaque fois, mais c’est un spectacle qui donne envie de parler avec la danseuse car tout ce qu’elle aborde et évoque dans la pièce nous concerne tous en tant qu’être humain : à savoir la vie et le mouvement, la mort et le deuil et son travail, les séparations, l’enfance et ses désirs, le désir….

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents